La page à 2 balles

Vous avez peut-être entendu parler, de themilliondollarhomepage, où le principe est de mettre en vente un million de pixels d’une page web en tant qu’espace publicitaire. Chaque pixel est vendu 1$, d’où son nom: themilliondollarhomepage. Un projet non moins ambitieux est né récemment avec lapageadeuxballes.

La page �  2 balles

Le principe est presque le même : « une simple page perso hébergée gratuitement chez free et un nom de domaine également gratuit fourni par le peuple généreux des îles Tokelau, dans le Pacifique Sud. » Et voilà un internaute bien armé pour gagner son premier million à moindre frais, à un détail près que le détenteur de la page à 2 balles aime à rappeler : « Malheureusement, une malencontreuse erreur s’est glissée dans notre business plan : « lapageadeuxballes » étant un service gratuit, nous n’enregistrons aucune rentrée d’argent. Adieu le million ! »

Amis bloggers et webmasters inscrivez vous vite sur la page � 2 balles, et soutenez ce projet hors norme, parce que c’est happy avant tout ! 😀

Ambassade des USA: obtenir un VISA étudiant

Pour pouvoir fouler le sol américain pendant plusieurs mois et qui plus est, pour pouvoir étudier là-bas, il faut impérativement avoir un VISA étudiant. Il existe à peu près autant de type de VISA, qu’il y a de grains de sables sur une plage, mais après mûre réflexion, concertation avec les anciens, les colocs’ et un entretient spécial avec le dieu du VISA, il en est ressorti qu’il me faudrait un VISA non immigrant de type F-1. « – Vous êtes sûr ? – Oui, oui ! » M’ont-ils répondu tous en cœur.

ambassade USAambassade USA

Continuer la lecture de Ambassade des USA: obtenir un VISA étudiant

L’ENSEA et l’étranger

L’ENSEA et l’etranger: Les accords internationaux

L’ENSEA encourage vivement ses étudiants à partir à l’étranger. En 2005-2006 ce sont plus de 20% des élèves de 3ème années qui sont partis et l’objectif est de dépasser les 25% en 2006-2007. Certains diront que c’est le parcours du combattant pour partir. S’il est vrai qu’il ne suffit pas de poser sa signature sur une feuille d’inscription d’une université partenaire, on est assez bien encadré et l’école nous offre le principal : l’opportunité de partir. De plus, les profs comme les élèves (qui sont à l’étranger), sont ouverts et disponibles pour répondre à nos (vos 😉 ) questions. Après c’est sûr, il y a certaines démarches personnelles à faire, mais cela permet entre autre à l’administration de tester la motivation des postulants pour l’étranger…

Les possibilités sont nombreuses puisque l’ENSEA a noué des liens avec des universités partout dans le monde.

Pour des raisons qu’on pourrait qualifier d’historiques, l’ENSEA entretient des partenariats plus soutenus avec certaines universités dans certains pays. De ce fait il est moins compliqué de partir dans ces universités.

Ensuite il est souvent plus simple de partir au sein de l’UE (souvent moins de justificatifs à fournir aux universités partenaires…) (un avantage notoire de l’UE mais c’est une autre histoire )

I. Différentes motivations pour un départ à l’étranger

II. Liste des universités partenaires de l’ENSEA

III. En savoir plus

I. Différentes motivations pour un départ à l’étranger

Au-delà des différents pays, on peut partir à l’étranger pour différentes raisons:

  • Pour un PFE (Projet de Fin d’Etude, stage de 6 mois qui valide la 3ème et dernière année d’étude à l’ENSEA), mais là rien à voir avec les liens entre l’ENSEA et les universités, quoiqu’il est possible d’effectuer son PFE dans certains labo de recherches dans des universités étrangères, c’est notamment le cas aux USA.
  • Pour suivre les cours un semestre à l’étranger. Il faut fournir (avant le départ, c’est en général toujours le cas) la liste des cours qu’on va suivre à l’étranger, et une fois le cursus validé par l’ENSEA, on passe un semestre à l’étranger et on valide ainsi la 3ème année de l’ENSEA (La 3ème année se divisant en un semestre de cours et un semestre de PFE, on valide ainsi le semestre de cours…) Il restera alors à effectuer un PFE à l’étranger…
  • Pour un double diplôme. On passe alors une année universitaire complète à l’étranger. A la fin de l’année on est diplômé de l’ENSEA et de l’université partenaire. Selon les universités, des heures sont réservées à des travaux de recherches qui tiennent lieu de PFE. Sinon il faut tout de même effectuer un PFE après l’année à l’étranger pour finir de valider le cursus de l’ENSEA.
  • On peut évidemment utiliser le réseau d’universités partenaires pour effectuer un Mastère à l’étranger après être diplômé de l’ENSEA. Il s’agit alors de faire une 4ème année à l’étranger.

II. Liste des universités partenaires de l’ENSEA

Voici la liste (presque exhaustive), des universités partenaires de l’ENSEA :

En Europe :

Allemagne :

    Double diplôme :

  • Technische Universität – Darmstadt

    Accords Européens Socrates :

  • Technische Universität – Darmstadt
  • Technische Universität – Berlin
  • Universität Kaiserslautern
  • Fachhochschule Koblenz
  • Hochschule für Technik – Leipzig
  • Universität Bochum

Autriche :

    Accords Européens Socrates :

  • Technische Universität Wien – Wien

Bulgarie :

    Accords Européens Socrates :

  • Technical University of Sofia – Sofia

Espagne :

    Doubles diplômes :

  • Universidad Politechnica de Valencia
  • Universidad Politechnica de Madrid

    Accords Européens Socrates :

  • Universitat Politechnica de Ctalunya – Barcelone
  • Universidad Politechnica de Valencia
  • Universidad de Cantabria – Santander
  • Universitat de Girona

Finlande :

    Accords Européens Socrates :

  • University of Tempere

Grande Bretagne:

    Double diplôme :
  • Imperial College of London

    Accords Européens Socrates :

  • University of Bristol
  • Lancaster University
  • University College of London
  • University of Northumbria – Newcastle
  • University of Swansea

Grèce :

    Accords Européens Socrates :

  • Ethniko Metsovio Polytechnico – Athènes
  • Democritus University of Thrace – Komotini

Irlande:

    Accords Européens Socrates :

  • University College Cork

Italie :

    Autre:

  • Universita di Roma La Sapienza – Rome

Pays Bas :

    Accords Européens Socrates :

  • Delf University of Technology

Portugal:

    Double diplôme :
  • Universidade do Porto

    Accords Européens Socrates :

  • Universidade do Porto

Roumanie :

    Accords Européens Socrates :

  • Universitatae Politechnica din Bucaresti – Bucarest
  • Universitatae Dunarea de Jos Din Galati – Galati
  • Universitatae Technica Gh. Asachi – Iasi
  • Institut Polytechnique de Timisoara

Suède :

    Accords Européens Socrates :

  • Lund Institue of Techmology – Lund

Moyen Orient :

Israel :

    Autre :

  • Technion – Israel Institute of Technology – Haifa

Asie :

Chine :

    Autre :

  • Nanchang University

Japon :

    Autre :

  • Tokyo Institute of Technology
  • Université préfectorale d’Osaka

Amérique du Nord :

Canada :

    Autre :

  • University of Alberta – Edmonton

USA :

    Doubles diplômes :

  • Illinois Institute of Technology – Chicago
  • Georgia Institute of Technology – Atlanta

    Autres :

  • Michigan Technological University
  • Suny Buffalo – Buffalo
  • University of Wisconsin – Madison
  • Columbia University – New York

Amérique centrale et Amérique du Sud :

Mexique :

    Autre :

  • Universidad Autonoma Metropolitana – Mexico

Brésil :

    Autre :

  • Universidade Federal do Parana – Curitba
  • Universidade Federal de Rio Grande Do Sul – Porto Alegre

Chili :

    Autre :

  • Universidade de Chili – Santiago

Océanie :

Australie :

    Autre :

  • University of South Australia – Adélaïde

Les possibilités sont donc nombreuses à l’ENSEA et tous les expatriés vous diront que l’expérience est unique et enrichissante. De plus avoir effectué une parti de son cursus à l’étranger est souvent un « plus » sur un CV, sans parler, cela va de soi de la maîtrise de la langue qu’on acquiert…

III. En savoir plus

www.ensea.fr:

pour plus de renseignement concernant l’ENSEA.

webteam.ensea.fr:

Le site des élèves, où vous pourrez posez vos questions sur le forum.

outofensea.free.fr:

pour plus de renseignement concernant l’étranger. Vous trouverez des contacts d’élèves ayant fait une partie de leur cursus à l’étranger, des liens vers leurs sites, leur expérience…

Horloge selon les fuseaux horaires

Ayant eu quelques difficultées à touver mon bonheur en matière d’horloge javascript, je vous propose ici le code a ajouter dans votre page. Le principe est de récupérer le fuseau horaire du visiteur, de recaler cette heure par rapport à Greenwich (GMT), puis d’effectuer le décalage entre Greenwich et la zone de l’endroit dont on souhaite avoir l’heure. En l’occurence pour moi Chicago (GMT -5) et Lyon (GMT +1).

Avec une petite particularité si vous voulez afficher une horloge pour la France, il faut tenir compte du passage à l’heure d’été/d’hiver.

Tic Tac

Le seul inconvénient de ce script, et c’est bien là son moindre défaut, est qu’il utilise l’heure du visiteur et donc, cette dernière se doit d’être correctement réglée…

Ainsi voici, le code:

Code à placer dans la balise head de votre page (entre <head> et </head>):

<script language= »JavaScript »>
<!–
//PLF-http://www.jejavascript.net/
//modified by GouZi http://gouziatiit.free.fr

function heure() {
//Horloge a l’heure de Paris
var dd;
var Maintenant = new Date();
var fuseau = Maintenant.getTimezoneOffset();
var heures = Maintenant.getHours();
var minutes = Maintenant.getMinutes();
var secondes = Maintenant.getSeconds();
//Décalage par rapport à Greenwich (GMT) – +1 pour Paris
heures = heures + (fuseau/60)+1;
//heure été
var annee = Maintenant.getFullYear();
for (i=31; i >24; i–) {
dimanche = new Date(annee, 2, i);
if (dimanche.getDay()==0) break;
}
for (i=31; i >24; i–) {
dimanche2 = new Date(annee, 9, i);
if (dimanche2.getDay()==0) break;
}
if (Maintenant >= dimanche && Maintenant < dimanche2) heures = heures + 1;
//heure été
// quelques corrections pour retablir des heures inferieures a 0H et superieures a 23H
if ( heures < 0 ) {
heures = 24 + heures;
}
if (heures > 23) {
heures = heures – 24;
}
heures = ((heures < 10) ?  » 0″ :  » « ) + heures;
minutes = ((minutes < 10) ? « :0 » : « : ») + minutes;
secondes = ((secondes < 10) ? « :0 » : « : ») + secondes;
// formhorloge_Paris: nom du formulaire pour l’horloge a l’heure de Paris
// horloge: nom de l’input, où sera affiché l’horloge
document.formhorloge_Paris.horloge.value = heures + minutes + secondes;

//Horloge de Chicago
//de meme sauf qu’on a pas besoin de l’heure d’été
var Maintenant2 = new Date();
var fuseau2 = Maintenant2.getTimezoneOffset();
var heures2 = Maintenant2.getHours();
var minutes2 = Maintenant2.getMinutes();
var secondes2 = Maintenant2.getSeconds();
//Décalage par rapport à Greenwich (GMT) -5 pour Chicago
heures2 = heures2 + (fuseau2/60)-5;
// quelques corrections pour retablir des heures inferieures a 0H et superieures a 23H
if ( heures2 < 0 ) {
heures2 = 24 + heures2;
}
if (heures2 > 23) {
heures2 = heures2 – 24;
}
heures2 = ((heures2 < 10) ?  » 0″ :  » « ) + heures2;
minutes2 = ((minutes2 < 10) ? « :0 » : « : ») + minutes2;
secondes2 = ((secondes2 < 10) ? « :0 » : « : ») + secondes2;
document.formhorloge_Chicago.horloge.value = heures2 + minutes2 + secondes2;
dd=setTimeout(« heure() »,1000);
}
//–>
</script>

Code &agrave placer &agrave l’intérieur de la balise body:

onload= »heure() » onUnload= »clearTimeout(dd) »

Exemple:

<body onload= »heure() » onUnload= »clearTimeout(dd) »>

Code à placer dans la balise body de votre page (entre <body> et </body>):

Pour l’horloge à l’heure de Paris:

<table>
<form name= »formhorloge_Paris » onSubmit= »0″>
<tr>
<td width= »30% »><p>Lyon: </p></td>
<td width= »70% »><input type= »text » name= »horloge » value= » » /></td>
</tr>
</form>
</table>

Pour l’horloge à l’heure de Chicago:

<table>
<form name= »formhorloge_Chicago » onSubmit= »0″>
<tr>
<td width= »30% »><p>Chicago: </p></td>
<td width= »70% »><input type= »text » name= »horloge » value= » » /></td>
</tr>
</form>
</table>

Pour connaître le décalage horaire avec presque toutes les villes dans le monde, demandez &agrave l’horloge parlante !

PANASONIC Lumix DMC-FX01

Comme vous avez pu le constater, la rubrique « photos » est vide pour le moment. Et pour cause, pour proposer des photos, il peut être judicieux de disposer d’un appareil photo ! 😮 J’ai donc fait l’acquisition (anniversaire oblige 😉 ) d’un appareil photo numérique: le Lumix DMC-FX01.

Panasonic Lumix DMC-FX01

Il s’agit du plus petit appareil équipé d’un objectif grand angle 28mm. Un objectif grand angle est un objectif de courte distance focale (inferieur