L’ENSEA et l’étranger

L’ENSEA et l’etranger: Les accords internationaux

L’ENSEA encourage vivement ses étudiants à partir à l’étranger. En 2005-2006 ce sont plus de 20% des élèves de 3ème années qui sont partis et l’objectif est de dépasser les 25% en 2006-2007. Certains diront que c’est le parcours du combattant pour partir. S’il est vrai qu’il ne suffit pas de poser sa signature sur une feuille d’inscription d’une université partenaire, on est assez bien encadré et l’école nous offre le principal : l’opportunité de partir. De plus, les profs comme les élèves (qui sont à l’étranger), sont ouverts et disponibles pour répondre à nos (vos 😉 ) questions. Après c’est sûr, il y a certaines démarches personnelles à faire, mais cela permet entre autre à l’administration de tester la motivation des postulants pour l’étranger…

Les possibilités sont nombreuses puisque l’ENSEA a noué des liens avec des universités partout dans le monde.

Pour des raisons qu’on pourrait qualifier d’historiques, l’ENSEA entretient des partenariats plus soutenus avec certaines universités dans certains pays. De ce fait il est moins compliqué de partir dans ces universités.

Ensuite il est souvent plus simple de partir au sein de l’UE (souvent moins de justificatifs à fournir aux universités partenaires…) (un avantage notoire de l’UE mais c’est une autre histoire )

I. Différentes motivations pour un départ à l’étranger

II. Liste des universités partenaires de l’ENSEA

III. En savoir plus

I. Différentes motivations pour un départ à l’étranger

Au-delà des différents pays, on peut partir à l’étranger pour différentes raisons:

  • Pour un PFE (Projet de Fin d’Etude, stage de 6 mois qui valide la 3ème et dernière année d’étude à l’ENSEA), mais là rien à voir avec les liens entre l’ENSEA et les universités, quoiqu’il est possible d’effectuer son PFE dans certains labo de recherches dans des universités étrangères, c’est notamment le cas aux USA.
  • Pour suivre les cours un semestre à l’étranger. Il faut fournir (avant le départ, c’est en général toujours le cas) la liste des cours qu’on va suivre à l’étranger, et une fois le cursus validé par l’ENSEA, on passe un semestre à l’étranger et on valide ainsi la 3ème année de l’ENSEA (La 3ème année se divisant en un semestre de cours et un semestre de PFE, on valide ainsi le semestre de cours…) Il restera alors à effectuer un PFE à l’étranger…
  • Pour un double diplôme. On passe alors une année universitaire complète à l’étranger. A la fin de l’année on est diplômé de l’ENSEA et de l’université partenaire. Selon les universités, des heures sont réservées à des travaux de recherches qui tiennent lieu de PFE. Sinon il faut tout de même effectuer un PFE après l’année à l’étranger pour finir de valider le cursus de l’ENSEA.
  • On peut évidemment utiliser le réseau d’universités partenaires pour effectuer un Mastère à l’étranger après être diplômé de l’ENSEA. Il s’agit alors de faire une 4ème année à l’étranger.

II. Liste des universités partenaires de l’ENSEA

Voici la liste (presque exhaustive), des universités partenaires de l’ENSEA :

En Europe :

Allemagne :

    Double diplôme :

  • Technische Universität – Darmstadt

    Accords Européens Socrates :

  • Technische Universität – Darmstadt
  • Technische Universität – Berlin
  • Universität Kaiserslautern
  • Fachhochschule Koblenz
  • Hochschule für Technik – Leipzig
  • Universität Bochum

Autriche :

    Accords Européens Socrates :

  • Technische Universität Wien – Wien

Bulgarie :

    Accords Européens Socrates :

  • Technical University of Sofia – Sofia

Espagne :

    Doubles diplômes :

  • Universidad Politechnica de Valencia
  • Universidad Politechnica de Madrid

    Accords Européens Socrates :

  • Universitat Politechnica de Ctalunya – Barcelone
  • Universidad Politechnica de Valencia
  • Universidad de Cantabria – Santander
  • Universitat de Girona

Finlande :

    Accords Européens Socrates :

  • University of Tempere

Grande Bretagne:

    Double diplôme :
  • Imperial College of London

    Accords Européens Socrates :

  • University of Bristol
  • Lancaster University
  • University College of London
  • University of Northumbria – Newcastle
  • University of Swansea

Grèce :

    Accords Européens Socrates :

  • Ethniko Metsovio Polytechnico – Athènes
  • Democritus University of Thrace – Komotini

Irlande:

    Accords Européens Socrates :

  • University College Cork

Italie :

    Autre:

  • Universita di Roma La Sapienza – Rome

Pays Bas :

    Accords Européens Socrates :

  • Delf University of Technology

Portugal:

    Double diplôme :
  • Universidade do Porto

    Accords Européens Socrates :

  • Universidade do Porto

Roumanie :

    Accords Européens Socrates :

  • Universitatae Politechnica din Bucaresti – Bucarest
  • Universitatae Dunarea de Jos Din Galati – Galati
  • Universitatae Technica Gh. Asachi – Iasi
  • Institut Polytechnique de Timisoara

Suède :

    Accords Européens Socrates :

  • Lund Institue of Techmology – Lund

Moyen Orient :

Israel :

    Autre :

  • Technion – Israel Institute of Technology – Haifa

Asie :

Chine :

    Autre :

  • Nanchang University

Japon :

    Autre :

  • Tokyo Institute of Technology
  • Université préfectorale d’Osaka

Amérique du Nord :

Canada :

    Autre :

  • University of Alberta – Edmonton

USA :

    Doubles diplômes :

  • Illinois Institute of Technology – Chicago
  • Georgia Institute of Technology – Atlanta

    Autres :

  • Michigan Technological University
  • Suny Buffalo – Buffalo
  • University of Wisconsin – Madison
  • Columbia University – New York

Amérique centrale et Amérique du Sud :

Mexique :

    Autre :

  • Universidad Autonoma Metropolitana – Mexico

Brésil :

    Autre :

  • Universidade Federal do Parana – Curitba
  • Universidade Federal de Rio Grande Do Sul – Porto Alegre

Chili :

    Autre :

  • Universidade de Chili – Santiago

Océanie :

Australie :

    Autre :

  • University of South Australia – Adélaïde

Les possibilités sont donc nombreuses à l’ENSEA et tous les expatriés vous diront que l’expérience est unique et enrichissante. De plus avoir effectué une parti de son cursus à l’étranger est souvent un « plus » sur un CV, sans parler, cela va de soi de la maîtrise de la langue qu’on acquiert…

III. En savoir plus

www.ensea.fr:

pour plus de renseignement concernant l’ENSEA.

webteam.ensea.fr:

Le site des élèves, où vous pourrez posez vos questions sur le forum.

outofensea.free.fr:

pour plus de renseignement concernant l’étranger. Vous trouverez des contacts d’élèves ayant fait une partie de leur cursus à l’étranger, des liens vers leurs sites, leur expérience…

8 réflexions au sujet de « L’ENSEA et l’étranger »

  1. il faut aussi souligner que l’ensea fait partie du programme d’échange GE3 et GE4 qui permet d’envoyer des élèves un peu partout… Une partie non négligeable des destinations citées en découlent, c’est donc un peu de la "triche", dans le sens où l’école n’a pas de lien particulier avec celles-ci… Mais au moins l’école a le mérite d’être dans ce programme !
    Et même si cette liste peut sembler grande, il faut toujours l’enrichir… C’est donc un travail énorme, qui se doit d’être pris en compte convenablement !

  2. Une remarque sur le commentaire de vian
    Il est vrai que beaucoup d’accords se sont faits grâce à notre appartenance au réseau (c’était le but) Mais ensuite il a fallu négocier avec chacune des universités membres de GE3/GE4 pour élaborer un programme. les négociations les plus longues sont les doubles diplômes et les plus faciles les accords Socrates (uniquement en Europe)
    Les RI sont une oeuvre de longue haleine , jamais terminée car les personnes changent, il faut sans cesse entretenir ou renouveler les contacts ,but it’s fun!…
    "Travels broaden the mind" (le prof d’anglais sommeille toujours en moi…)
    Nous avons aussi de la chance à l’Ensea d’avoir des élèves entreprenants et curieux de découvrir le monde, vous contribuez tous à faire du monde votre campus…:)
    Pour la petite histoire , lorsqu’en 2000 il m’est venu l’idée de chercher un slogan pour les RI j’avais trouvé "The world is your campus" et tout le monde s’était moqué…alors je ne l’ai pas ressorti avant cette semaine depuis que je l’ai vu sur le site de outofensea..
    Bonne année à l’étranger où que vous soyez. Maintenant je sais qu’il y quelque part dans le monde sur les 5 continents un ensearque qui se fera un plaisir 🙂 de me payer à boire lors de mon prochain passage…:)

  3. Thanks ! Best wishes !
    On ne peut que saluer le travail colossal accompli par les RI et espérer que de nouvelles destinations puissent voir le jour ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *