International Fest

Vendredi soir avait lieu à IIT, la 31ème International Fest où plusieurs équipes présentent un mini-show, le tout orchestré par des présentateurs qui essayent de masquer les blancs entre chaque numéro, chose qu’ils ont finalement plutôt bien faits.

Début du show 19h30, rendez-vous donné à 19h15 histoire d’avoir des places correctes. Je pars donc de Belmont (c’est l’arrêt de métro à 5min de la maison, je ne vous ai pas encore dis ? Je reviendrai sur la maison un de ces quatre…), je disais que je pars de Belmont vers 18h45, le temps d’attendre le métro et de choper la correspondance à Clark j’aurai un bon quart d’heure de retard… Normal… Heureusement une petite voix d’ordinaire angoissante mais pour le coup adorable s’est mise à dire dans le métro : ‘tention cust’mer, this train *** (grésillement de haut-parleur -_-) express to Divison and Milwaukee. Youpi on aura 2 fois moins d’arrêts je serai peut-être à l’heure ! Enfin bref, retard comblé ou presque j’arrive avec à peine 5 minutes de retard.

Alors, à l’International Fest chaque équipe doit essayer de mettre en scène son pays ou la région du monde qu’elle représente. On a donc entre autres :

Le côté Latinos :

Les chinois :

Les indiens :

On saluera la performance de l’European Team :

Et on retiendra : des gens bizârres, qui font des trucs bizârres,

les goûts discutables du jury, comme dans tout festival qui se respecte. On retiendra aussi le show des coréens dont la performance a été sabotée par, comment dire…les compétences discutables de leur assistant vidéo, qui semblait désespéramment « avoir appuyé sur ce putain de bouton comme d’habitude » ! 😀

Bravo encore à tous les participants.

Plus de photos par ici.

Books

Voici mes nouveaux livres de chevet:

Books IIT

Bien que très intéressants, je ne vous cache pas que ces livres sont longs à lire avec en peu plus de 500 pages chacun, tout en anglais bien sûr… Le livre de fibre optique est à mon avis le plus délicat à lire. Celui traitant des réseaux est beaucoup plus abordable.

Chicago Celtic Fest

Ce week end avait lieu la Chicago Celtic Fest du coté de Grant Park, juste au sud du Millenium Park, entre la Michigan avenue et le lac Michigan. Ambiance Irlandaise, de la musique celtique. Sympa. Entre 2 chants celtiques, un peu de claquettes :

Cliquez pour lancer la vidéo. N’oubliez pas d’allumer vos enceintes. 😮

Deep dish pizza

Les coussins de Lyon, la flammekueche en Alsace, la raclette en Savoie et bien à Chicago, c’est la Deep Dish Pizza. Une pizza un peu particulière qui ressemble un peu à une tarte, avec du fromage, beaucoup de fromage, de la sauce tomate, quelques autres ingrédients au choix…

Met délicieux mais pas franchement « léger », comme bien d’autres plats aux USA.

Happy address

Les cours ont commencés depuis maintenant 3 bonnes semaines et je dois avouer que le cours de réseaux est… Happy ! Dans ce cours, la quasi-totalité des adresses sont « happy ». Mais qu’est ce qu’une happy address ? Explications : une Happy Address est un numéro utilisé pour identifier un matériel informatique (routeur, imprimante, mais plus communément des ordinateurs) sur un réseau utilisant l’Internet Protocol. Dans sa version 4, la plus répandue, ces numéros sont en général notés par quatre nombres compris entre 0 et 255 qui sont séparés par des points.

Hu ? Mais ne serait-il pas en train de décrire une adresse IP ? Une IP address ? Une aille pi address ? Bien sûr : une Happy Address ! Désolé.

Qu’est-ce qui vous amène devant le grand Magicien d’Oz?

En regardant les étiquettes sur les produits alimentaires, on s’aperçoit que Oz est partout:

C’est vrai que Le magicien d’Oz, film américain sorti en 1939, réalisé par Victor Fleming, d’après le roman éponyme de L. Frank Baum est un film qui a connu un assez grand succès mais pourquoi mettre le nom de ce magicien partout ? On remarque toutefois une écriture en millilitre en dessous. Oz serait-il une unité de mesure ? Oui mais laquelle ? Car si parfois Oz se veut « millilitre », il se veut aussi « grammes », preuve en image:

Des recherches plus approfondies s’imposent, heureusement google est mon ami… Il s’avère en fin de compte, ou de comte vu les circonstances, que les Oz. sont en fait des Ounces et que:
– 1 fluid oz. (FL OZ) correspond à 29.57353 ml.
– 1 oz. correspond à 28 grammes et des brouettes.

Le plus « drôle », c’est que non seulement cette unité est bizarre mais que chacun y va de sa variante. Ainsi :
– 1 FL OZ = 29.57353 ml aux USA.
Mais:
– 1 FL OZ = 28.41307 ml en Grand-Bretagne.

Ah ! Ces anglais… 😉