Rejoindre IIT Chicago

A l’ENSEA, la troisième et dernière année peut se dérouler à l’étranger et cela grâce à des accords avec de nombreux établissements d’enseignement supérieur partout dans le monde. Les motivations pour partir à l’étranger sont diverses, mais aujourd’hui, dans le contexte actuel de globalisation, une expérience internationale est de plus en plus importante, ne serait-ce que pour se familiariser à un environnement de travail multiculturel. Les démarches pour s’expatrier sont souvent particulières, paraissent souvent floues et compliquées. Je vais donc tenter de recenser les principales étapes pour rejoindre IIT Chicago. Cela concerne plus particulièrement les élèves de l’ENSEA souhaitant effectuer leur troisième année à l’étranger et plus particulièrement ceux souhaitant aller à IIT Chicago. Toutefois toute la partie administrative du côté de l’ENSEA sera commune quelle que soit la destination choisie. D’autres renseignements sur certains examens comme le GRE, TOEFL, ou sur certaines démarches à faire une fois aux USA auront une vocation plus générale. Ce billet, qui finalement s’apparentera plus à un TOPIC sera un peu catalogue, mais j’ai préféré tout regrouper sur une page, afin de ne pas disperser les informations. Cela permet d’avoir tout, sinon le plus possible, sous la main directement sans avoir à cliquer partout.
Pour finir cette brève introduction, si vous constatez des erreurs (même d’orthographe, car il y en aura et il y en a sûrement déjà, hélas !), des imprécisions, ne me criez pas, comme dirait l’autre ! Mais n’hésitez pas à les signaler par email ou à travers les commentaires, je me ferai un plaisir de les corriger. Merci.
Ce billet connaîtra sûrement quelques modifications dans les prochains jours, certains liens ne sont pas encore actifs…Ca va venir.

I. Où partir ?

II. Les notes requises

III. Les examens requis

a. Le TOEFL

b. Le GRE general test

IV. Calendrier des démarches

a. Côté ENSEA

b. Côté IIT Chicago

V. Les cours à IIT Chicago

VI. Le logement

VII. Formalités administratives

a. Passeport

b. Visa

c. Enregistrement au consulat

d. Permis de conduire

VIII. Budget

IX. Divers

I. Où partir ?

Pour la destination choisie, il y a assez peu de « règles ». C’est à vous de voir où vous voulez partir. Quelles sont vos affinités avec tel ou tel pays, telle ou telle culture…Car il est évident qu’entre la Chine et la Suède, l’environnement culturel sera très différent.

Toutefois il faut rester logique, il est hors de question de choisir une destination si on ne maîtrise pas la langue du pays. Par exemple, il sera peu probable que l’ENSEA laisse partir un élève en Espagne, si ce dernier n’a jamais fait d’espagnol et ne parle pas un mot d’espagnol… Car la troisième année à l’étranger n’est pas un séjour touristique et il faut par conséquent être apte à suivre les cours dans le pays où on va étudier. Par contre, pour des pays comme la Chine, la Suède (…), les cours étant parfois, voire souvent donnés en anglais il ne sera pas nécessaire de parler couramment chinois ou suédois mais anglais. Même si des notions linguistiques seront toujours appréciable pour s’intégrer, s’insérer dans le milieu culturel local…Mais là on s’écarte un peu du sujet ! 😮 Ainsi il est important de savoir en quelle langue sont donnés les cours dans l’université où on souhaite aller étudier.

Pour résumer, choisissez un pays dont vous maîtrisez la langue dans laquelle les cours seront donnés, pour le reste c’est selon vos goûts, vos affinités…

II. Les notes requises

En ce qui concerne les notes, il n’y a pas vraiment de règles pré-établies, même s’il sera toujours préférable d’avoir des notes correctes et d’être bien classé, ce qui vous permettra de faire la décision. Et si faire partie du top ten de la promotion n’est pas indispensable, c’est sûr qu’être en queue de promo, avec des rattrapages dans les matières principales peut vous être fatal dans la mesure où l’administration ne prendra pas le risque de laisser partir un élève à l’étranger s’il a déjà des difficultés à assumer sa scolarité à l’ENSEA. Après c’est votre motivation qui compte pour beaucoup et l’administration en prend note.

Si l’ENSEA vous juge apte à partir, en général vous êtes pratiquement sûr d’être admis dans l’université que vous avez choisi, sous réserve que les quotas ne soient pas dépassés…En effet si (cas extrême…) 30 personnes veulent aller dans la même université il est évident que tous n’iront pas faute de places…Car en général il y a entre 2 et 10 places selon les universités.

En ce qui concerne plus particulièrement IIT, Chicago, il y a une dizaine de places, mais les quotas ne sont pas fixes et ce nombre peut évoluer jusqu’à une quinzaine pour peu que les élèves voulant partir soient vraiment motivés et que les dossiers soient à la hauteur de leur motivation. 😉

III. Les examens requis

Ensuite pour rejoindre IIT, il vous faudra passer le TOEFL et le GRE. C’est à vous de vous inscrire et de vous préparer. Les examens étant particuliers selon les universités, aucune session n’est organisé au sein de l’ENSEA.

III. a. TOEFL

Il s’agit d’un examen d’anglais qui teste les 4 compétences : speaking, listening, reading, and writing. Ce test se présente sous plusieurs formats: TOEFL ibt (Internet Based Test), TOEFL cbt (Computer Based Test), TOEFL pbt (Paper Based Test). Ces versions de TOEFL sont équivalentes, il existe des grilles de correspondance entre les différents systèmes de notations. Toutefois la version qui se répand le plus est sans doute le TOEFL ibt. Il vous en coûtera aux alentours de US$ 155.

IIT chicago, demande un minimum de 100/120 au TOEFL ibt, qui correspond à 250 au TOEFL cpt, soit 600 au TOEFL pbt.

Une table de correspondance des scores entre TOEFL ibt, cpt et pbt, est disponible ici.

Cet examen n’est pas trivial, un niveau d’anglais minium est requis et une préparation assidue d’un bon mois n’est pas du luxe pour aborder cet examen dans de bonnes conditions. Apres c’est selon votre niveau d’anglais.

Pour tout savoir sur le TOEFL et pour s’inscrire, c’est par là: http://www.ets.org/toefl/.

III. b. GRE general test

Le GRE (general test) est un examen en anglais qui teste à la fois vos capacités d’analyse et de réflexion en anglais mais aussi en maths. Il est composé de 4 grandes parties :
– Une rédaction en anglais sur un sujet proposé. (on a le choix entre 2 sujets).
– Une critique de paragraphe : un petit paragraphe nous est présenté et il faut dire dans quelle mesure l’argumentation est bien développée, quelles sont les trous dans l’argumentation, les fautes de raisonnement dans l’argumentation…
Ces 2 premières parties forment l’ensemble analytical writing qui est noté sur 6.

– La partie Verbal qui teste plus vos connaissances de la langue anglaise.
– La partie quantitative qui teste plus particulièrement vos compétences en matière d’analyse mathématique.
Chacune de ces 2 parties est notée sur 800.

Cet examen se déroule exclusivement sur ordinateur. Si si, même les rédactions, et le tout sur clavier qwerty ! Il vous en coûtera US$ 160.

Pour le GRE, IIT Chicago demande un minimum de 1100 sur 1600 sur l’ensemble quantitative + verbal. Et un minimum de 3,5 sur 6 pour la partie analytical writing.

Cet examen est sans doute un peu plus dur que le TOEFL dans la mesure où son format est très particulier. Il demande un minimum de préparation. Un bon mois de préparation permet d’attaquer cet examen de façon sereine. Apres, c’est pour tout pareil, certains diront qu’en deux semaines ça peut se préparer mais bon…Ca dépend aussi de votre assiduité dans la préparation et de votre niveau en anglais pour les parties analytical writing et verbal…En ce qui concerne la partie quantitative, c’est la que vous gagnerez le plus de point, ce sont des maths relativement simples, il faut simplement s’habituer au format des questions qui est un peu particulier.

Pour s’inscrire au GRE general test, c’est par là: http://securereg3.prometric.com/professionalhome.aspx?Culture=fr

Le début d’année à l’ENSEA (disons jusqu’à la toussaint), est assez soft en général, dans la mesure où les TP ne commencent pas tout de suite et qu’il n’y pas encore d’interrogations, de RoX pour les intimes 😉 . Il peut donc être de bon goût de passer ces examens avant la toussaint. Mais en pratique la plupart passe ces examens entre Février et Mai. 😉 Cela est dû au fait qu’en début de deuxième année, on ne sait pas forcément dans quel pays on va partir, ni même si on va partir à l’étranger…Donc si vous pouvez prenez de l’avance ! Ce n’est jamais perdu.

IV. Calendrier des démarches

IV. a. Côté ENSEA

Le jury de départ à l’étranger vous fournira un calendrier de la démarche administrative coté ENSEA. Ce calendrier change peu d’une année à l’autre, nous allons donc lister les principales étapes ainsi que les dates approximatives auxquelles elles ont lieu :

Entre début Décembre et début Février :

Déclaration des candidatures sur le site des Relations Internationales, sur l’intranet.

Entre mi-Mars et fin Mars, deadline pour la remise des dossiers :

Le dossier doit comporter :
– Une lettre de motivation.
– Les notes de 1ère année.
– Les notes de 2ème année (du premier semestre…).
– Le projet de cursus validé.
En effet, le système d’école d’ingénieur est très particulier à la France. A l’étranger vous serez à l’université. C’est en général à vous de constituer votre liste des cours que vous suivrez. Cette liste ne peut et ne doit pas être faite au hasard. Il faut tout d’abord qu’elle respecte le nombre d’heures de cours que l’université partenaire exige pour valider l’année. Les cours doivent correspondre dans les grandes lignes à une option de troisième année à l’ENSEA. Une fois votre liste des cours faites, il faut aller voir le professeur de l’ENSEA responsable de l’option de 3ème année pour qu’il valide votre cursus. Ainsi n’espérez pas aller à l’étranger pour suivre des cours d’histoire de l’art… 😀
Pour faire votre liste de cours pour IIT Chicago c’est par .

Entre mi-Février et mi-Mars :
Commissions internes des relations internationales, audition des candidats : vous aurez un entretien avec des membres de l’administration et des relations internationales, pour faire le point, voir où vous en êtes dans la constitution de votre dossier, analyser vos notes et surtout votre motivation à partir à l’étranger. Bref lors de cet entretien est évalué le sérieux de votre candidature. Il peut être judicieux d’avoir bien entamé la constitution de votre dossier et éventuellement d’avoir passé ou au moins d’avoir les dates de passage des examens demandés par l’université étrangère, je pense au TOEFL et au GRE en ce qui concerne IIT, chicago.

Entre fin Mars et début Avril :
Les réponses du jury tombent.

Voilà pour ce qui concerne le côté ENSEA.

IV. a. Côté IIT Chicago

Ensuite, début Mai, deadline de l’inscription online à IIT, Chicago :
Vos scores au GRE et au TOEFL vous seront demandés. Si vous ne les avez pas, ils vous seront demandés ultérieurement.

Une fois le dossier rempli cela vous permet d’avoir le IIT, Campus Wide I.D.(CWID) number, numéro qui facilitera le suivi de votre dossier entre IIT et l’ENSEA. Une fois en votre possession il faut le communiquer aux relations internationales et le joindre à votre dossier.
Il faut de plus joindre à votre dossier :
– Le financial affidavit, qui est une attestation à faire remplir par votre banque, qui assure que vous aurez les fonds nécessaire pour subvenir à vos besoins.
– Vos notes traduites de 1ère année et du 1er semestre de 2ème année. Adressez vous à l’administration pour faire traduire vos notes, ils ont l’habitude. Pensez à les faire tamponner, afin de certifier l’authenticité des documents. 😮

Entre début juin et mi-juin, vous saurez si vous êtes acceptés à IIT.

V. Les cours à IIT Chicago

Le choix préliminaire des cours :
Chaque cours vaut (en général, à quelques exceptions près…) 3 crédits horaires. Sur l’année il faut au moins 4 cours dans la major et au moins un cours dans au moins 2 minors différentes (soit au moins 6 cours…). Toutefois pour valider le master of science, il faut 32 crédits horaires. Auxquels il faut enlever 6 crédits horaires qu’on transfère de l’ENSEA et 5 crédits horaires qui correspondent au projet de fin d’étude. Il reste donc 21 crédits horaires, soit 7 cours sur l’année. Il est conseillé de prendre 4 cours au premier semestre, puis 3 au second. Car le PFE commence au second semestre et se prolonge pendant l’été jusqu’à mi-Août.

Les cours disponibles sont ceux du département Electrical and Computer Engineering (ECE). Vous pouvez consulter la liste des cours ici:
http://www.ece.iit.edu/academics/grad/grad_degrees.htm.
Et un bref descriptif de chaque cours ici:
http://www.ece.iit.edu/academics/grad/grad_course.htm.
Pour choisir votre major, il faut choisir entre :
Communication Theory and Signal Processing.
Networks, Electronics, and Electromagnetics.
Power and Control Systems.
Computer Engineering.

Une fois choisie, les autres sont considérées comme les minors.

Dès votre arrivée a IIT, mi-aôut en gros, (le plus tôt sera le mieux et si vous pouvez y aller à plusieurs c’est pas plus mal non plus =) ) présentez vous au Main Building, au 4eme étage, au service des relations internationales, muni de votre lettre d’acceptation, de votre passeport et de votre I20. Vous aurez à remplir un certain nombre de papiers et on vous expliquera où aller ensuite. C’est le début de la course \o/ . Pour pouvoir vous inscrire, il faut faire sauter les holds. On peut voir ça comme une liste de check points à passer avant de pouvoir s’inscrire. Le plus souvent se sont des « advisor holds ». Votre advisor étant le prof. qui supervisera (de plus ou moins loin 😉 ) votre cursus à IIT.

Ensuite il peut être judicieux d’aller voir le Professeur Jafar Saniie, qui vous expliquera comment ça se passe, qui vous affectera un advisor selon les cours que vous souhaitez prendre et qui vous dira comment faire sauter vos holds. Essayer d’y aller tous ensemble (je parle pour les ensearques), ça évitera au Pr. Saniie de répéter 10 fois la même chose. Et profitez en pour faire signer vos enrollment form. Formulaire à faire signer et à renvoyer à l’ENSEA.

Une fois vos holds enlevés, il faut vous inscrire à vos cours. Cela se fait en ligne, et si des cours sont en même temps vous avez la possibilité de suivre le cours en différé sur Internet en streaming vidéo.

Ensuite vous aurez un petit parcours dans IIT pour rendre votre immunization reccord (papier médical concernant les vaccins), pour aller chercher votre U-Pass, une super carte orange en gros, qui vous permettra de vous déplacer partout dans Chicago.

VI. Le logement

Plusieurs formules :
Etre logé à IIT. Ca peut être sympa. Pour 500$ par mois, vous partagez une chambre avec un coloc’. Vous avez l’avantage d’être sur le campus. Maintenant ça reste relativement cher vu la place dont vous disposez, mais comme je viens de le dire, être sur le campus c’est vraiment sympa. Cependant, cela reste dans la limite des places disponibles.
Après pour cette même gamme de prix, disons entre 400$ et 500$ par mois, il y a moyen de trouver des appartements sympas en colocation sur Chicago. Personnellement, je suis avec 3 coloc’ et on loue une maison, avec un petit jardin. Seul inconvénient : un peu loin de IIT. Il faut compter une quarantaine de minutes pour se rendre à IIT. Mais bon, c’est à seulement 20 minutes du centre ville de Chicago. Et comme on a rarement (en ce qui me concerne : jamais !) cours le matin à IIT, c’est plus que confortable. A 4, pour 2 000$, charges comprises, (soit 500$ par personne) on loue une maison, avec 4 chambres, une cuisine, un séjour, 3 salles de bains, connexion Internet (indispensable !), lave vaisselle, lave linge, sèche linge, climatisation. On n’a pas se plaindre quoi…D’ailleurs, s’il y a des candidats pour reprendre la maison l’année prochaine, on peut en parler avec les propriétaires et vous mettre en relation. Ca peut vous éviter des recherches parfois longues et périlleuses et d’être assez vite installés une fois sur place.
Apres, si vous avez un budget plus conséquent, vous pouvez avoir un studio perso sur le campus (comptez 1 000$ quand même…). A ce prix là, vous pouvez aussi avoir un studio sympa, en plein centre ville de Chicago.

VII. Formalités administratives

Pour fouler le sol américain, il vous faudra un visa, plus particulièrement un visa F1, qui est en quelque sorte un plugin du passeport (vos amis geek se feront une joie de vous expliquer le concept =) ). Il vous faut donc avant toute chose un passeport.

VII. a. Le passeport

Biométrique ? Optique ? Pour un séjour touristique, les détenteurs de passeports biométriques ou de passeports délivrés avant le 26 octobre 2005, n’ont pas besoin de visa. Maintenant vous, il faut faudra un visa F1 quoi qu’il arrive, donc peu importe le type de passeport. Cette information intéressera sans doute plus votre famille et vos potes susceptibles de vous rendre visite aux USA ! =) Si je me souviens bien, il faut faire la demande au près de votre mairie. Les délais d’obtention sont variables. Comptez en gros un mois. Donc ne traînez pas trop et n’attendez pas début juillet pour faire votre passeport… 😮 Il vous en coûtera 60€.

VII. b. Le visa

Une fois accepté à IIT, vous devriez recevoir vers la fin juin, votre lettre d’acceptation ainsi que votre formulaire I20. Ce formulaire est indispensable à votre demande visa et il est indissociable de votre visa. Vous devriez aussi recevoir dans ce courrier de IIT, une lettre stipulant que vous avez à payer des frais de SEVIS, qui sont des frais particuliers pour votre visa.
Pour avoir votre visa il vous faudra prendre rendez-vous par téléphone à l’ambassade des USA à Paris.
Avant d’appeler je ne peux que vous conseiller de consulter leur site internet :
Le jour J, à l’ambassade il faudra vous présenter avec :
– Le I20
– Le justificatif du paiement des frais Sevis. (US$ 100)
– Votre passeport
– Une 2nd pièce identité.
– Les formulaires DS 156 (à remplir online), DS 157, DS 158 disponibles sur le site de l’ambassade.
– Une photo d’identité format US. (cf : la site de l’ambassade : )
– Le reçu du mandat compte. (85€)
– Une enveloppe chronopost qui servira à vous renvoyer votre visa. (20 € en gros)
– Une preuve du financement (financial affidavit)
– Une preuve du retour en France (livret de famille…)
Bien évidemment cette liste vous sera indiqué lorsque vous prendrez rendez vous par téléphone.
NB : cette liste est celle qui m’a été demandée. Elle n’est qu’indicative et elle est susceptible de changer…

VII. c. Enregistrement au consulat de France

Il est préférable, une fois à Chicago de s’enregistrer auprès du consulat, en cas de rapatriement…
Pour cela il faut :
– Une copie de l’acte de naissance
– Une copie de votre carte d’identité
– Une copie du passeport
– Une copie du titre de séjour (visa…)
– 2 photos d’identité
– Une copie de facture faisant apparaître vos nom et adresse
– Une copie de votre livret de famille si vous êtes mariés
– Une copie du jugement de divorce, le cas échéant.

VII. d. Permis de conduire de l’Illinois

Pendant les 3 premiers mois de votre séjour votre permis de conduire français est valable pour conduire aux USA. Au delà il est nécessaire d’échanger votre permis français pour un permis de conduire américain. Heureusement la France a des accords avec (entre autres) l’état de l’Illinois, ce qui facilite les démarches (entre autre pas besoin de repasser un permis…) et remplir quelques papiers suffit.
Pour cela il faut :
– Faire certifier votre permis de conduire français au consulat. La lettre de certification vous sera envoyée ultérieurement.
– Ensuite, si vous ne pouvez pas obtenir de Social Security Number (ce qui est en général le cas, si vous êtes français et présent aux USA sur un visa F1), il faut aller au Social Security Center afin d’obtenir une lettre certifiant que vous ne pouvez pas obtenir de SSN.
– Ensuite présentez vous au Motor vehicle facility avec :
o votre lettre du consulat
o la lettre du Social Security Center
o votre passeport
o votre I20
o votre permis de conduire français
o un justificatif de domicile (aux USA…) récent. (contrat de location, facture d’électricité…)

Il faudra alors se soumettre au test oculaire, puis pour 10$ vous aurez votre driving licence de l’Illinois.

Plus de renseignements ici.

VIII. Budget

Les cours à IIT ne sont malheureusement pas gratuits, comme dans la quasi totalité des universités américaines. L’année coûte normalement autour de US$ 20 000. Cependant, grâce aux accords conclus avec l’ENSEA, l’année nous est facturée US$10 000. Ce prix peut paraître excessif au premier abord, cependant les solutions existent : bourses régionales, départementales, emprunts étudiants, clubs (comme le rotary club…)…Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à frapper à toutes les portes. En contre partie, les installations proposées par l’université sont d’excellente qualité: les cours sont systématiquement filmés et mis à disposition (moyennant codes d’accès biensûr…) sur internet, le matériel des labos est d’excellente qualité, un nombre incalculable de PC en libre accès, des infrastructures sportives hors normes (terrains de basket, piscine, salle de muscu, salles de squash, terrains de tennis, de baseball, de foot, de football américains), votre U-Pass pour vous déplacer dans Chicago, et une assurance (indispensable !), bref tout un complexe auquel vous aurez accès et qui est compris dans le prix.
Ensuite, comme en France, il faut compter le logement, la nourriture. Les billets d’avion (compter entre 500€ et 800€ l’aller retour, selon les périodes…). Bref, tout compris (cours + logement + nourriture + avion + dentifrice… 😉 ), il faut compter entre 15 000€ et 20 000€. Le coût de la vie est un peu moins élevé à Chicago qu’en France. En gros ce qu’on achète en France pour 1€, on l’achète à Chicago pour 1$, et 1€ = 1.25$ (environ, aux fluctuations boursières près…). C’est donc plutôt avantageux.

IX. Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *